Les étapes clés avant de mettre en place un PIM

PIM

Selon une étude récente, quatre consommateurs sur dix veulent des informations de haute qualité sur tous les différents canaux de vente de produits en ligne avec lesquels ils interfèrent. La gestion des données produits reste essentielle pour les entreprises. Le digital est désormais la pierre angulaire des ventes. Pour les fabricants ou distributeurs opérant dans cette industrie, l’optimisation de la gestion de leurs données produits est primordiale. En utilisant la solution logicielle PIM, ils peuvent soit centraliser les informations, soit utiliser les données produits de manière totalement différente.

PIM ? Que signifie ce terme ?

Les solutions de gestion des informations produits (PIM) peuvent répondre aux besoins des entreprises qui veulent créer, stocker et gérer toutes les données produites dans un référentiel unique. Ainsi, le logiciel PIM permet aux entreprises, distributeurs ou fabricants de faciliter la diffusion de leurs informations produits sur plusieurs canaux, tels que les sites web, catalogues, marchés ou encore les réseaux de distribution (à travers les normes et cahiers des charges FAB-DIS, EDONI, ETIM, BMEcat, …) De cette façon, les données distribuées dans des bases de données, PDF, des fichiers Excel, et même des dossiers partagés peuvent être rassemblées dans une solution logicielle PIM pratique à utiliser pour les utilisateurs et performante. Après, ces données produits peuvent être exportées vers des magasins de commerce électronique, des marchés ou peuvent être distribuées sous forme de catalogues de produits via Print. Le pim s’appuie sur une approche collaborative pour simplifier le travail de l’équipe, quel que soit le nombre de produits ou la taille de l’entreprise. Simplifier l’organisation et d’accélérer le téléchargement des fiches produits peuvent être réalisés en utilisant ce logiciel. Mais avant de mettre en place cette solution logicielle, il convient de prendre en considération quelques points essentiels. Pour toutes informations, rendez-vous sur la page web de : goaland.fr

Définir vos objectifs et informer votre équipe sur ce logiciel

Un projet PIM doit être minutieusement réfléchi en amont. Votre entreprise doit, avant tout, exprimer ses besoins et aussi établir un cahier des charges à travers la participation des directions métiers : e-commerce, marketing, communication, et surtout DSI. Cette étape est essentielle, car elle permet de déterminer elle-même les exigences attendues auxquelles doit répondre la plateforme que vous souhaitez choisir. De plus, la mise en place de la solution logicielle PIM bouleverse les habitudes et le processus de travail. Dès lors, cette transformation digitale doit s’accompagner d’un certain programme de formation ajusté en interne pour permettre à vos collaborateurs d’avoir autonomie, opérabilité et efficacité. Il est à noter qu’une solution PIM doit permettre à votre société d’atteindre les buts qu’elle s’est fixée. Il faut alors formuler les bénéfices et les résultats que votre entreprise souhaite obtenir en utilisant le logiciel pim. En effet, en mettant en place pim, votre entreprise va bénéficier de nombreux avantages. Par exemple, il est possible d’améliorer, enrichir et maintenir la qualité de vos données produit. Chaque objectif correspond à une tâche. Il faut alors bien identifier les différentes parties qui vont utiliser ce logiciel que ce soit pour le service externe ou interne de votre entreprise : salariés, métiers et services concernés dans la société, fournisseurs et clients. Chaque service doit être interrogé pour prendre en compte chacun de ses usages, ses besoins et ses exigences métiers pour réaliser ses missions respectives.

Déterminer un planning et savoir viser loin avant de se lancer dans le projet pim

Avant de démarrer un projet pim, il faut savoir déterminer un planning, mais l’essentiel est de s’y tenir. En effet, cela permettra à votre entreprise d’assurer l’efficacité de cette solution logicielle. Par conséquent, lors de la planification, vous devez réunir toutes les parties prenantes. Pensez à laisser une marge de manœuvre à vos collaborateurs afin que chacun puisse faire des suggestions constructives sur la stratégie adoptée pour utiliser le pim. Vous devez prévoir du temps pour mettre en œuvre le modèle de données et l’intégrer dans le projet. Ensuite, il est important de bien définir les ressources et le temps à consacrer pour l’utilisation de ce logiciel. De manière générale, les entreprises choisissent les solutions PIM uniquement pour gérer des données de référence ou même une gamme de produits limitée. Cependant, ce n’est pas une bonne stratégie. Il faut regarder plus loin et penser à l’avenir. Dans ce cas, identifiez toutes les exigences liées à votre entreprise et essayez de les intégrer dans la solution pim. En même temps, vous serez en mesure d’identifier les problèmes qui pourraient être rencontrés au cours du processus.

Quelle méthode pour bien choisir son PIM ?

Le premier aspect à considérer lors du choix d’un tel outil est sa capacité à centraliser les informations collectées et à les acheminer vers la base de données de son entreprise. Ce choix facilitera donc l’accès à l’optimisation et aux éventuels changements à apporter. De plus, il faut faire attention à la vitesse à laquelle pim les utilise pour les synthétiser sur divers canaux, puis les transmettre aux utilisateurs (employés, partenaires, etc.) pour générer un afflux de trafic en retour. En plus des fonctions intégrées du logiciel, il est également important de choisir les équipements les plus récents et faciles à utiliser. Pour aider à résoudre ce problème, sachez qu’il existe de nombreux sites Web spécialisés qui peuvent se classer sur le meilleur logiciel de gestion des informations sur les produits et proposer toutes les options. Par ailleurs, la meilleure plateforme de gestion accorde une période d’essai, afin que les deux parties puissent apprécier le confort et l’expérience utilisateur du logiciel fourni, ainsi que l’efficacité et la réactivité.

Faire appel aux services d’un spécialiste de data visualisation
Gestion des ventes : choisir un logiciel adapté